HISTOIRE

Les plus anciennes informations au sujet de la société ERG à Bieruń remontent à 1871, l’année de la création de Śląska Fabryka Materiałów Wybuchowych (Usine des Matières Explosives en Silésie), donc à peine 4 ans après la découverte de la dynamite par Alfred Nobel.


1874 – création de la société Lignose Sprengstoffwerk GMbH à Krupski Młyn.


1874 à 1945 – fabrication, presque continue, des artifices de tir.


Après la Seconde Guerre Mondiale : nationalisation des deux entreprises, avec fabrication continue des matières explosives et des artifices de tir.


Années 60 du XXe siècle : mise en place, dans les deux entreprises, des lignes de fabrication des produits à base des plastiques.


Années 90 du XXe siècle : transformation des deux entreprises en sociétés unipersonnelles du Trésor Public : NITRON- ERG transformé en Société NITRON S.A. et l’entreprise de Bieruń transformée en Société ZTS ERG Bieruń S.A.


En même temps, les deux entreprises élargissent leur activité et proposent de nouveaux produits. Par exemple, en 1996, le site à Krupski Młyn démarre la fabrication des cordeaux détonants, puis, en 1997, de l’additif aux carburants (nitrate d’isooctyle - NITROCET 50). En 1997, également, ZTS ERG Bieruń met en place la fabrication des émulsions explosives.

En 2002, afin de répondre aux nouveaux besoins sur le marché national et mondial, commence la fabrication d’un système complet d’amorçage non-électrique.


En 2005 – mise en place d’une nouvelle ligne de fabrication du tube à transmission d’ondes de choc.


Le 1er décembre 2006 – les deux Sociétés, à savoir NITRON S.A. et ZTS ERG Bieruń fusionnent pour créer ensemble NITROERG S.A.


Dans le cadre de la restructuration, la société cède les Sites de Fabrication des Plastiques à Bieruń et à Krupski Młyn en juin 2010. Désormais, NITROERG S.A. se concentre sur la fabrication et sur la commercialisation des matières explosives, des systèmes d’amorçage et de l’additif aux carburants (NITROCET 50).


Le 2 février 2011, KGHM Polska Miedź S.A. – l’un des principaux producteurs de cuivre et de l’argent au monde achète les actions de NITROERG. Selon les informations fournies par la société, KGHM est le sixième producteur de cuivre électrolytique au monde et le premier, par le volume, producteur d’argent.